Poissons des mangroves et des zones humides du sud Togo
Dernière version Publié par Université de Lomé le 15 juillet 2019 Université de Lomé

Faune des mangroves et des zones humides du sud Togo Les zones humides du sud Togo sont un ensemble constitué du cordon littoral et du système lagunaire. Il comporte une mangrove qui est une association végétale halophile qui se développe le long de la rivière Gbaga et ses affluents. L'on trouve en ses endroits une faune typique de mangrove. Les zones humides du sud Togo contiennent aussi des mares permanentes telles que: la mare d'Afito (108 ha), la mare de Lagoè (34 ha), la mare de Lotoè (19 ha) et la mare de Didin (15 ha).

GBIF DwC-A Fichier EML RTF Versions Droits Citer ceci
Enregistrements de données

Les données de cette ressource occurrence ont été publiées sous forme d'une Archive Darwin Core (Darwin Core Archive ou DwC-A), le format standard pour partager des données de biodiversité en tant qu'ensemble d'un ou plusieurs tableurs de données. Le tableur de données du cœur de standard (core) contient 156 enregistrements.

Cet IPT archive les données et sert donc de dépôt de données. Les données et métadonnées des ressources sont disponibles au téléchargement dans la section téléchargements. Le tableau des versions liste les autres versions de chaque ressource rendues disponibles de façon publique et permet de tracer les modifications apportées à la ressource au fil du temps.

Téléchargements

Téléchargez la dernière version de la ressource en tant qu'Archive Darwin Core (DwC-A), ou les métadonnées de la ressource au format EML ou RTF :

Données sous forme de fichier DwC-A (zip) télécharger 156 enregistrements dans Français (9 kB) - Fréquence de mise à jour: quand cela est nécessaire
Métadonnées sous forme de fichier EML télécharger dans Français (10 kB)
Métadonnées sous forme de fichier RTF télécharger dans Français (10 kB)
Versions

Le tableau ci-dessous n'affiche que les versions publiées de la ressource accessibles publiquement.

Comment citer

Les chercheurs doivent citer cette ressource comme suit:

Radji R (2017): Poissons des mangroves et des zones humides du sud Togo. v1.12. Université de Lomé. Dataset/Occurrence. http://ipt-togo.gbif.fr/resource?r=mangrove&v=1.12

Droits

Les chercheurs doivent respecter la déclaration de droits suivante:

L’éditeur et détenteur des droits de cette ressource est Université de Lomé. This work is licensed under a Creative Commons Attribution (CC-BY) 4.0 License.

Enregistrement GBIF

Cette ressource a été enregistrée sur le portail GBIF, et possède l'UUID GBIF suivante : c1fde599-9bc7-426c-8e4b-fa3941ec784b.  Université de Lomé publie cette ressource, et est enregistré dans le GBIF comme éditeur de données avec l'approbation du GBIF Togo.

Mots-clé

Occurrence; Observation

Contacts

Personne ayant créé cette ressource:

Raoufou Radji
Node Manager
GBIF-TOGO
01bp:1515 lome1
01BP:1515 Lome1 Lomé
Maritim
TG
+22890045114
http://univ-lome.tg

Personne pouvant répondre aux questions sur la ressource:

Komina AMEVOIN
Professeur
Laboratoire d'Entomologie Appliquée Département de Zoologie et de Biologie Animale Faculté des Sciences
Université de Lomé 1BP 1515 Lomé1 LOME TOGO
1BP 1515 Lomé1 Lomé
Maritim
TG
+22891856508
http://Univ-lome.tg

Personne ayant renseigné les métadonnées:

Koudjo AKPENE
IT GBIF TOGO
UNVERSITE DE LOME
01bp:1515 lome1
01bp:1515 Lome
Maritim
TG
+22890038866
http://www.univ-lome.tg

Autres personnes associées à la ressource:

Utilisateur
Koudjo AKPENE
Couverture géographique

Repertoire des poissons du Togo (BOWESSIDJAOU); PAL (AMEVOIN,2009); Poissons d'eau douces et saumâtres du sud Togo et Poissons des côtes togolaises

Enveloppe géographique Sud Ouest [5,616, 0,681], Nord Est [6,839, 1,956]
Données sur le projet

Les zones humides du sud Togo sont un ensemble constitué du cordon littoral et du système lagunaire. Il comporte une mangrove qui est une association végétale halophile qui se développe le long de la rivière Gbaga et ses affluents. L'on trouve en ses endroits une faune typique de mangrove. Les zones humides du sud Togo contiennent aussi des mares permanentes telles que: la mare d'Afito (108 ha), la mare de Lagoè (34 ha), la mare de Lotoè (19 ha) et la mare de Didin (15 ha).

Titre Poissons des mangroves et des zones humides du Sud Togo
Identifiant CESP2018-001
Financement La mise en ligne de ce jeu de données est rendue possible grâce aux activités du projet BID au Togo; projet financé par l'Union Européenne et piloté par GBIF
Description du domaine d'étude / de recherche Les zones humides du sud Togo sont un ensemble constitué du cordon littoral et du système lagunaire. Il comporte une mangrove qui est une association végétale halophile qui se développe le long de la rivière Gbaga et ses affluents. L'on trouve en ses endroits une faune typique de mangrove. Les zones humides du sud Togo contiennent aussi des mares permanentes telles que: la mare d'Afito (108 ha), la mare de Lagoè (34 ha), la mare de Lotoè (19 ha) et la mare de Didin (15 ha).

Les personnes impliquées dans le projet:

Créateur
Komina AMEVOIN
Méthodes d'échantillonnage

La méthode des transects Dans la localité visitée, un transect de 100 m de long et de 2 m de large a été délimité en direction de l'eau. Les relevés fauniques ont été effectués le long du transect. La méthode des transects a été utilisée pour évaluer les populations de Periophtalmus papilio à Aného.  La méthode des quadrats Des carrés consécutifs de 10 m2 ont été délimités sur ligne de 100 m (soit 5 carrés) en direction de l'eau. Dans les carrés délimités, les trous des crabes à l'exception des galeries mortes ont été dénombrés. Les galeries mortes sont obstruées par les toiles d'araignée. Cette méthode a été utilisée pour estimer la répartition spatiale du crabe Cardisoma armatum à Zanvé (Préfecture des lacs) et du crabe Uca tangeri au Port autonome de Lomé et à Aného.

Etendue de l'étude Méthodes utilisées Plusieurs méthodes ont été utilisées: la méthode des transects, la méthode des quadrats, l'observation directe et indirecte, l'achat des animaux capturés par les paysans et les enquêtes auprès des pêcheurs. Méthodes complémentaires Il s'agit de l'observation directe in situ des animaux, des épaves, des empreintes d'une part, des enquêtes chez les pêcheurs et d'autres parts des achats d'animaux auprès des paysans et dans les marchés. Les observations ont été faites du Port autonome de Lomé à Aného, Séko, Djéta, Zanvé, Agbanakin et autour des mares.

Description des étapes de la méthode:

  1. Ces différentes méthodes précitées ont été utilisées dans le cadre de l'inventaire de la faune des zones humides du sud Togo en 1998 et dans le cadre du projet de l'agrandissement du port autonome de Lomé en 2009 par des chercheurs de L'Université de Lomé.
Métadonnées additionnelles
Identifiants alternatifs c1fde599-9bc7-426c-8e4b-fa3941ec784b
http://ipt-togo.gbif.fr/resource?r=mangrove